Des Larmes de Crocodiles

21 novembre 2021

salle Paul Fort - Nantes

20h30

Après une vie bien remplie, Sarah décide de tirer sa révérence. 

Elle se rend dans un établissement spécialisé qui doit satisfaire à sa demande. 

Pour que tout soit « parfait », elle réunit sa petite famille; son frère Salomon, sa fille Esther, le cousin David et Bethsabee Mucho, la célèbre chanteuse lyrique !

La cérémonie débute mais rien ne se passe comme prévu…
On n’est jamais trahi que par les siens dit le proverbe. 

 

La morale ? Quelle Morale ? 

pièce de

Claude COHEN et Thierry CROUZET

mise en scène

Olivier LEJEUNE

avec

POPECK

Jeane MANSON

Benoît DE GAULEJAC

Géraldine SZAJMAN

Christophe ABRIAL

Martial COURCIER

A propos de :

POPECK

 

 

Né de père roumain et de mère polonaise, POPECK comprend très vite que l'humour est un passeport pour la communication.

Déjà enfant, il rentre en désaccord avec le directeur de son école qui refuse de lui rémunérer ses heures de classe ! Son père lui conseille d'apprendre un " bon métier ", en lui disant : " Comme ca, si tu as besoin d'une main secourable, tu en trouveras toujours deux au bout de tes bras ",

Il devient ébéniste dans le faubourg Saint-Antoine puis coursier chez un huissier. Il s'inspire des salles d'audience du Palais de Justice pour écrire ses premiers sketches. L' " Ecluse ", l' " Echelle de Jacob ", " le Café d'Edgar ", lui permettent de réaliser ses premières scènes,'' les caleçons molletonnés'' lui apporteront le succès.

C'est en Décembre 1990 qu'il triomphe à l'OLYMPIA. Il enchaîne sur la scène du PALAIS DES CONGRES en 1992 puis celle du CASINO DE PARIS en 1995.

POPECK n'est pas seulement un humoriste, c'est aussi un acteur que l'on remarquera au cinéma auprès de Louis de Funès dans " LES AVENTURES DE RABBI JACOB ". Il apparaît aussi dans " LE PIANISTE " de Romain Polanski.

L'idée de s'investir dans une comédie s'est imposée à lui comme une évidence. Il abandonne son célèbre accent pour jouer une pièce de Pierre Chesnot " DROLES D'OISEAUX ". En septembre 1998, Francis Joffo fait appel à lui aux côtés de Michel Roux, dans la pièce " FACE A FACE " pour 300 représentations au théâtre du PALAIS ROYAL.

Il parcourt les villes de France avec " L'AVARE " de Molière, qu'il joue aussi en Suisse, en Belgique pour terminer à la Réunion.

La critique est unanime et reconnaît en POPECK un grand comédien.